peru, mountains, machu picchu

Le site sacré du Machu Picchu

Le Machu Picchu est une ancienne cité Inca perchée sur un promontoire rocheux qui unit les monts Machu Picchu et Huayna Picchu sur le versant oriental des Andes centrales. Il date du XVe siècle.

Cette ville sacrée, oubliée pendant des siècles, est considérée comme une œuvre maîtresse de l’architecture inca. Elle fut dévoilée au monde par l’archéologue américain Hiram Bingham, professeur assistant d’histoire de l’Amérique latine à l’Université Yale, qui écrivit un ouvrage de référence à ce sujet. Ses caractéristiques architecturales et le voile de mystère que la littérature a tissé sur le site en ont fait une des destinations touristiques les plus prisées de la planète. Depuis 1983, le site est sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le 7 juillet 2007, Machu Picchu a été désigné comme l’une des sept nouvelles merveilles du monde par la NewOpenWorld Foundation, un organisme non officiel et à caractère commercial. Enfin le site fait partie de tout un ensemble culturel et écologique connu sous le nom de « Sanctuaire historique de Machu Picchu ».

La citadelle fut certainement la capitale religieuse de l’Empire Inca au XVème siècle. Cette thèse s’appuie sur le caractère cérémonial de ses constructions, et la fonction de chemin de pèlerinage du « Chemin de l’Inca » qui y conduisait depuis Cusco. Aussi, une majorité des momies retrouvées sur le site étaient des femmes choisies, des acclas : les assistantes des prêtres…

Le surnom de « Cité perdue des Incas » par son découvreur officiel en 1911, Hiram Bingham, serait dû au fait qu’en tant que lieu sacré connu que de l’élite, le site aurait été un secret trop bien gardé et ensuite perdu… Pourquoi ?… Le site était très difficile d’accès ; des épidémies auraient également décimé ses populations (la syphilis pour beaucoup de momies retrouvées) ; la guerre civile opposant les deux fils de l’Inca Huayna Capac (Atahualpa et Huascar) aurait poussé Huascar à abandonner le site…

Les Chroniques mentionnent que de 1536 à 1572, la cité de Vilcabamba est choisie par la noblesse Inca en exil pour être la capitale de l’Empire en résistance contre les espagnols. Informé, c’est à la recherche deVilcabamba que Hiram Bingham découvre presque par hasard Machu Picchu en 1911. Il découvrira à son tour Vilcabamba en 1915, mais gardera la conviction que le Vilcabamba décrit dans les Chroniques incas est en réalité Machu Picchu.