Choisir le Kenya comme destination de vacances

Ayant un patrimoine naturel incroyable, l’Afrique reste une destination inédite. Et parmi les pays à ne surtout pas manquer se trouve le Kenya. Avec ses merveilles naturelles, ce pays promet bien de découvertes. Pour passer un bon moment, voici les incontournables !

 

Des sites d’une richesse naturelle incroyable !

 

 

Les passionnés de la nature et ceux qui veulent découvrir le patrimoine atypique de l’Afrique en matière de faune seront bien ravis pour des séjours au Kenya. En effet, il s’agit d’une destination riche en espèces faunistiques et floristiques. La Forêt de Kakamega réserve en tout cas des espèces diverses à découvrir.

 

Si la destination africaine est connue pour ses safaris, il faut avouer que certaines destinations comme le Kenya possèdent tant d’autres richesses à faire découvrir aux visiteurs. C’est le cas notamment des spécimens végétaux atypiques que détient la forêt de Kakamega.

 

Mais Kenya est aussi une destination qui promet toute une variété de faunes intéressante. Il est par exemple possible d’y trouver plus de 300 espèces d’oiseaux et plus de 200 espèces de papillons. Sinon, le fameux Mont du Kenya procure une vue magnifique et permet d’apprécier les paysages naturels du Kenya.

 

Les sites à ne pas manquer

 

Un voyage au Kenya est associé à de nombreuses découvertes. En se rendant au Masaii Mara, on a par exemple l’occasion d’admirer la migration des gnous. Ce qui procure bien évidemment une expérience unique au voyage en Afrique. Pour mieux apprécier cette fameuse migration, il est plus adéquat de choisir la période autour du mois de juillet. Ce qui permet d’observer des troupeaux de girafes, d’éléphants et de zèbres.

 

 

Une excursion à Takwa permet entre autres de découvrir les ruines assoupies de Takwa et les différentes îles de l’archipel de Lamu.

Le parc national d’Amboseli est un autre site considéré comme une sorte d’incontournable quand il s’agit de séjours au Kenya. À noter que le plus grand patrimoine du pays en matière de faune y est conservé. C’est le cas notamment des éléphants.