plaza, arequipa, peru

Arequipa

Arequipa, c’est la deuxième ville du Pérou après Lima. Elle est surnomée de “Ciudad Blanca” (ville blanche car elle est construite en pierre de lave blanche) et est située au coeur de l’une des régions les plus sauvages du Pérou. Autour, on y trouve des volcans enneigés en activité (dont le Misti), des déserts d’altitude, des sources chaudes, des lacs salés et des canyons parmis les plus profonds du monde (Cotahuasi ou Colca). Ainsi, c’est un point de chute idéal pour les amateurs de sensations fortes ! Trekking, vélo, rafting, escalade, il est possible de tout faire à Arequipa.

La ville est située à 2 300 m d’altitude, mais ne connait pas vraiment de saison froide pour autant. Au contraire, elle compte plus de 300 jours d’ensoleillement par an !

Dynamique, la ville est animée de jour comme de nuit. Quant à son centre historique, il est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

A voir, A faire

   Si on passe une seule journée à Arequipa, il est intéressant d’aller visiter le Monasterio de Santa Catalina. Ce couvent, fondé en 1579, est une ville dans la ville. Ouvert par une riche veuve, les nonnes qui y habitaient jouissaient d’une liberté totale et vivaient comme des mondaines, jusqu’en 1870, année ou ces libertés furent supprimées et qu’il devint impossible de savoir ce qui se tramait derrière ces hautes parois… Ouvert au public depuis les années 1970, ses murs peints de douces teintes oranges et bleues abritent plus de 400 fresques et peintures, une visite mémorable ! Entrée 20 NS pour environ 1h de visite seule. C’est possible d’engager un guide pour 20 NS.

La plaza de armas d’Arequipa. D’élégantes arcades entourent la plaza de Armas sur trois côtés, la cathédrale occupant entièrement le quatrième. L’intérieur de cette église néoclassique vaut le coup d’œil. On remarquera notamment la chaire fabriquée en France et l’impressionnant orgue belge.

Le Museo Santuarios Andinos uvert du lundi au samedi de 9 h à 18 h, le dimanche de 9 h à 15 h. Entrée payante.
Dans une belle demeure du XVIIe siècle, ce musée contient les momies incas récemment découvertes dans les glaciers avoisinants, même si sa star, Juanita, est souvent en voyage.

 

Autour d’Arequipa

   Arequipa est bien souvent une simple étape entre le survol des lignes de Nazca sur la côte Ouest, et le Lac Titicaca. Pourtant, il serait dommage de ne pas profiter de quelques jours pour aller randonner dans les canyons les plus profonds du monde – Le Cañón del Colca et le Cañón del Cotahuasi – émaillés de cascades, de cactus géants, de villages ruraux et de ruines préincas. De nombreuses agences proposent un trek de deux ou trois jours dans ces canyons.

  Pour les plus avertis, il est aussi possible de descentre à VTT le volcan EL Misti, ou de réaliser son ascension. Il faudra un ou deux jours pour atteindre ses 5825m d’où la vue sur Arequipa sera imprenable !

 La Lagunas de Salinas est un lac salé à 4300 m, transformé en nappe de sel de mai à décembre. Des circuits sont organisés à partir d’Arequipa pour environ 150 NS par personne.

 

Le quartier de Cayma, à 3 km d’Arequipa, est situé sur une colline. Il offre une perspective d’ensemble sur Arequipa. La place centrale est une merveille d’architecture coloniale, avec ses maisons anciennes et l’église San Miguel Arcángel.